mercredi 26 août 2015

Recette du "Jeux de rôle à ma façon"


Je reviens vers vous après avoir reçu un mail d'un jeune nouveau sur overblog me demandant de l'aide dans ses débuts de blogueur. Cela m'a rappelé que ce blog existait toujours et que je n'avais décroché du jeu de rôle depuis tout ce temps.
En un an et demi, j'en ai découvert des choses sur les jeux de rôles et je souhaitais vous en faire (très gentiment !) part ^^
ALORS ?


Et bien déjà j'ai découvert une Nouvelle manière de jouer qui me convient assez bien. Il faut savoir qu'en tant que MJ je m'ennuie assez facilement (j'ai masteurisé Cats mais sans vraiment en retirer du plaisir. A contrario mes joueurs ont adorés !); en tant que joueur 2 choses me frustres. Déjà je dépend du MJ qui peut être assez strict et ne pas me laisser assez de liberté dans l’interprétation de mon personnage (bouh !!!), ensuite les parties sont assez longues (je ne suis pas assez patiente pour tenir 5h assise, j'ai des fourmis dans les jambes !).
Bref quand mes cousines m'ont proposées un jeux de rôle "à leur façon, sans dés" j'étais assez sceptique. Mais, curieuse, j'ai voulu tester.
L'une des particularités de ce jeu de rôle est....qu'il n'y a pas de MJ ni de scénario ! L'autre particularité c'est qu'on peux y jouer quand on veux et OU on veut !


  • 1) Trouver les joueurs (au moins 3). Trouvez des personnes disponibles ou que vous voyez souvent, genre vos frères sœurs, collègues, amis, voisins...
  • 2) Se concerter sur un univers de jeu. On se lâche les amis, c'est le moment de faire vivre votre imagination ! Créer votre monde de toute pièce: faites le monde de vos rêves ou au contraire le monde le plus sombre, voyagez sous l'océan, sur une nouvelle planète, dans le passé ou le futur, côtoyez des créatures fantastiques, rencontrer des magiciens, des anges...ou tout simplement des gens normaux dans un monde normal ! Bref LÂCHEZ vous !
  • 3) Créer chacun de son côté son personnage (avec ses qualités, défauts, caractéristiques, son histoire de vie, son caractère, son apparence). Il n'y a pas de limites à l'imagination. Encore une fois vous pouvez créer un personnage totalement délirant comme un personnage qui vous ressemble. Un conseil si vous voulez jouer un personnage différent de vous, jouez un personnage de sexe opposé. Cela évite de s'identifier à son personnage et donc qu'il vous ressemble. Enfin évitez les personnage plus intelligents que vous (vous n'arriverez pas à vous faire plus intelligent que vous n'êtes, désolé de vous l'apprendre ainsi !!!). Bref faites un personnage à votre portée tout en laissant exprimer votre créativité.
  • 4) Trouvez avec vos amis la situation/circonstance de votre rencontre. Encore une fois c'est libre. Pensez juste à adaptez la situation à votre monde.
  • 5) Trouvez un élément perturbateurs, un but à vos personnages, un destin ou un quête...Donnez du sens à votre groupe. C’est sûrement l’ingrédient le plus difficile à trouver. Creusez vous la tête, inspirer-vous de lectures, films, séries, manga, vidéo, musiques... Un conseil : pensez à cet élément lors de la création de votre univers.
Voilà quelques idées pour vous dépanner : une guerre, une catastrophe naturelle, une rencontre inattendue, une quête, une mission, une décision politique, une découverte incroyable (scientifique, exploratrice, géographique, génétique...), une dette envers quelqu’un, une opportunité de travail/voyage, l’argent (évidemment ‼), un accident, un crime (oui oui, vous pouvez faire des criminels ! néanmoins attention à rester correcte dans les jeux de rôles), une transformation physique, le passage dans un autre monde/dimension, l’exil sur une île, le naufrage d’un bateau, le réchauffement climatique, le débarquement d’extraterrestres, la menace de la fin du monde (un classique !)...

  • 6) Jouez et amusez vous ! Variez le rythme de vos parties, le suspense, la fréquence de jeu, la durée de jeu, etc. Sachez garder une part de mystère sur votre personnage qui pimentera le jeu. Choisissez ou improviser les événements qui perturberont la vie de vos personnages. Imprégnez-vous du monde que vous avez créé et de votre personnage. Soyez spontanés, n’hésitez pas à vous rendre ridicule, à faire des choses décalées et drôles. Ou au contraire à créer une ambiance stressante voire angoissante, sombre, rendez vos personnages fous ou dépressif !

Vous pouvez créer autant de personnages que vous voulez (et dans l'autre sens en faire disparaître...) ! Inventez des personnages qui vont s’intégrer au groupe ou au contraires s’y opposer et vous mettre des bâtons dans les roues. Vous l’avez compris : créez des MÉCHANTS ! Des personnages abjectes, sadique, fourbes (il n’y a pas de bon gentils sans grands méchants !). C’est sûrement un peu cliché mais ça marche à tout les coup !
Pour la fin de votre jeu, c'est à vous de déterminer lorsque votre partie est finie. Elle peut être très courte (sur une après-midi) voire trrrès longue (sur plusieurs années). Vous pouvez finir sur un happy end, un bad end ou sur une un fin ni heureuse ni malheureuse (si vos personnages s'en sont sortis mais ne sont pas totalement indemne de leurs aventures).
En résumé: il n'y a pas besoin de matériel pour jouer ce qui en fait un jeu TRANSPORTABLE ! vous pouvez jouer en marchant dans la rue ! Tous les joueurs ont à la fois le rôle de MJ et de joueur. Il y aura forcément un ou plusieurs meneurs dans votre partie mais n'importe quel joueur peut apporter sa pierre à l'édifice du scénario. Il n'y a pas besoin de dés mais vous pouvez décider d'en lancer quand même (notamment si un joueur veut se faire personnage principal ! il faut veiller à ce que tous les personnages soient tous aussi important).
Voilà Voilà
JDRôlement
Frotine

Publié le 9 Mars 2015 sur Overblog

Aucun commentaire:

Publier un commentaire